Césarienne programmée, quoi de neuf ?

Postez vos questions.

Modérateur : marion godefroid-richert

marion godefroid-richert
Messages : 835
Enregistré le : jeu. févr. 26, 2009 12:02 pm

Césarienne programmée, quoi de neuf ?

Message : #2167 marion godefroid-richert
sam. mai 02, 2015 2:01 pm

Bonjour à toutes et tous,

A l'occasion d'un message qui m'est parvenu par un autre biais que le forum, j'ai réalisé que cela faisait un bout de temps que je n'avais pas fait de post complet sur le sujet des césariennes programmées. J'en profite donc pour vous faire part de manière un peu large de ce qui a changé (ou pas) ces derniers temps sur notre prise en charge en la matière. Car oui, il y a de la nouveauté !

Je vais donc vous raconter un peu comment ça se passe. Si ce n'est pas assez précis ou un peu obscur, je compte sur vous pour me poser des questions …

L'hospitalisation se fait la veille du jour de l'intervention. L'entrée est programmée aux alentours de 15h30. Ca fait tôt, me direz-vous. Oui, certes, mais c'est pour une raison technique : on réalise un bilan pour l'entrée, plus ou moins étendu, mais qui comprend un examen obligatoire de moins de 24h nécessitant parfois une prise en charge par l'EFS (établissement français du sang). Notre laboratoire et l'EFS de la Cavale Blanche sont en liaison avec deux navettes par jour dont la dernière est à 17h … D'où l'heure d'entrée, qui paraît saugrenue au premier abord mais a son intérêt.

Lors de l'admission, on effectue des vérifications : dossier complet (avec suivi de grossesse et examens, résultats biologiques et autres, papiers administratifs divers), monitorage foetal, examens complémentaires si nécessaire. On vous demandera d'arriver épilée ou rasée (le triangle pubien est suffisant) et munie d'une paire de bas de contention veineuse (prescrite par votre médecin) que vous porterez pendant votre hospitalisation à la clinique. En effet, les risques de phlébite se surajoutent : grossesse, accouchement, intervention sur le petit bassin et immobilisation transitoire. De fait nous complèterons la prévention par des injections d'anti-coagulants en sous-cutané pendant le séjour (et parfois au-delà) et éventuellement par de la kiné.

Vous seront distribués une blouse et du désinfectant pour l'intervention. Deux douches sont à prendre : une la veille au soir et une autre au petit matin. On vous demandera de rester à jeûn 8h avant le passage en salle d'opération (soit minuit la plupart du temps). On vous réveillera vers 6h30 pour un geste prévu à 8h. Douche, blouse, puis aide à l'enfilage des bas (un peu sportif quand on n'a pas l'habitude) et deuxième monitorage foetal seront réalisés en chambre. On vous donnera une prémédication anti-acide, vous perfusera puis vous emmènera avec votre lit et une tenue pour bébé en salle d'opération vers 7h30. La personne qui vous accompagnera est la bienvenue dès que votre organisation le permettra, depuis la veille au soir en dormant dans votre chambre jusqu'au petit matin. Je me permets au passage de vous rappeler qu'un geste programmé peut à tout moment être repoussé si une urgence mobilise l'équipe.

Nos césariennes sont réalisées dans l'immense majorité des cas sous anesthésie locorégionale. Un ou une accompagnante est le/la bienvenu/e en salle d'opération. Néanmoins la température de cette dernière ne nous permet pas d'y laisser bébé pendant tout le temps de l'intervention et on proposera alors du peau à peau à la personne accompagnante dans une salle d'accouchement attenante qui fera office de salle de réveil. Maman a quand même droit à un câlin avant d'être (très momentanément) séparée de bébé. Dès la sortie du bloc opératoire (qui est au sein du bloc obstétrical) bébé est mis en peau à peau avec maman si elle le souhaite. Notre équipe est là pour permettre le contact le plus précoce possible, quel que soit le mode d'alimentation choisi.

Au bout de deux heures de surveillance (saignements, douleur, etc) maman et bébé retournent dans le service. Et voilà où réside la nouveauté : depuis quelques mois nous avons mis en place un protocole de réhabilitation précoce. En clair, auparavant nous laissions en place perfusion et sondage urinaire pendant 24h, et une première mobilisation avait lieu en général le lendemain matin de l'opération. Maintenant maman revient en chambre avec un cathéter veineux obturé, une sonde ôtée, et on tente un premier lever dans l'après-midi. Les antalgiques sont distribués par voie orale mais peuvent être à tout moment pratiqués par voie intra-veineuse si besoin. Pour l'alimentation par contre, pas de changement : léger le soir de l'intervention, et normalisation progressive en 24h. Une différence de technique opératoire nous permet de réaliser ce protocole et nous constatons un plus grand confort et un meilleur vécu de la césarienne chez nos patientes depuis que nous l'avons mis en place.

La durée du séjour à prévoir est en général de 5 à 6 jours. Ce délai peut être ramené à 3 jours mais ceci nécessite une organisation précise en amont, à voir avec l'obstétricien et la sage-femme libérale avant l'entrée en clinique. Bien sûr l'avis de l'équipe obstétrico-pédiatrique et le déroulé du séjour ont leur importance pour permettre la sortie dans des conditions optimales (mais c'est vrai également pour les accouchements voie basse).

Voilà pour ce que je voulais vous raconter.
Des précisions ? Je reste à votre disposition ...
Marion P/O l'équipe de la maternité de Keraudren
www.keraudren-grandlarge.com/forum/

Retourner vers « Questions diverses »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 14 invités