Actualités

  • 04/11/14 · Octobre Rose

  • 31/03/14 · Pathologies cardiovasculaires : mission humanitaire en Mauritanie

    En Mauritanie, 70 % de la population sont des indigents et ne peuvent donc  s’offrir  des soins médicaux  ou chirurgicaux lourds quels qu’ils soient. 

    L’équipe de l’Association Franco -Mauritanienne du Cœur, menée par le Docteur Mohamed LY, chirurgien cardiopédiatrique au Centre Chirurgical Marie Lannelongue à Paris, collabore depuis mai 2010 avec le Centre national de Cardiologie à l’hôpital Cheikh Zayed de Nouakchott pour des missions humanitaires de prise en charge de patients porteurs de pathologies cardiovasculaires.

    Au cours des 6 missions, environ 250 patients ont été opérés ou ont bénéficié d’un cathétérisme cardiaque interventionnel. Plus de 800 autres ont bénéficié de consultations spécialisées avec échocardiographie doppler.

    La dernière mission qui s’est déroulée du 1er au 8 décembre 2013 a été placée sous le thème du «cœur de l’enfant».

    Pour la première fois le Docteur AIOUAZ, cardiopédiatre à la Clinique de Keraudren, s’est joint à l’équipe de l’association Franco-Mauritanienne du Cœur, composée pour ce voyage de 10 autres personnes médecins et infirmiers, toutes bénévoles, et pour l’essentiel déjà rompues à cet exercice.

    11 enfants ont pu ainsi être opérés sur site, à Nouakchott, de cardiopathies congénitales dont certaines auraient pu entrainer une mort subite. Ces pathologies incluaient notamment communication inter-ventriculaire, communication atrio-ventriculaire,  tétralogie de Fallot, sténose sous-aortique serrée, sténose pulmonaire extrêmement serrée.

     

    Les interventions se sont passées favorablement, avec pour chaque enfant un beau résultat opératoire. On peut considérer les cœurs de ces enfants comme guéris.  Ces enfants vont pouvoir dorénavant reprendre une vie normale, éprouver  le bonheur de vivre à nouveau.

    Leurs familles ont pu les entourer avant et après l’intervention chirurgicale et vont pouvoir elles aussi recommencer à penser à demain.

    Un autre aspect de la mission, moins spectaculaire peut-être, mais essentiel pour l’avenir, a été la formation des cardiologues locaux qui sont les acteurs au quotidien de la prise en charge des cardiopathies  des enfants à Nouakchott.

    130 échographies cardiaques ont pu ainsi être réalisées durant la mission, en présence de cardiologues locaux, chez des enfants de tous âges y compris des nourrissons présentant des pathologies majoritairement congénitales dont certaines très complexes.   

      

    AFMCoeur.org

    La prochaine mission devrait se dérouler du 10 au 18 mai 2014

    Sous réserve d’un budget suffisant 

    Vous pouvez nous aider à sauver des vies

    Un cœur après l’autre

     

  • 13/02/14 · Offre de soinsVivalto santé et Vedici finalisent leur projet de pôle unique de santé à Brest

    11/02/14 - 15h29 - HOSPIMEDIA |
    CMS Bureau Francis Lefebvre, cabinet d'avocats conseil de Vivalto Santé dans le cadre de son rapprochement avec Vedici, réalisé par voie de prise de participations croisées au sein de leurs cliniques brestoises Pasteur Lanroze et Keraudren-Grand Large, annonce ce 11 février dans un communiqué la finalisation de leur projet de pôle unique de santé à Brest (Finistère).
    En effet, Vivalto Santé et Vedici ont scellé le rapprochement de leurs établissements de santé brestois respectifs, à savoir la clinique Pasteur Lanroze côté Vivalto Santé et les cliniques Keraudren et Grand Large, côté Vedici. Ce rapprochement s'est finalisé au travers d’une prise de participation minoritaire, par chacune, à hauteur de 49% du capital et des droits de vote de la société exploitant le(ou les) établissement(s) de l’autre. Ce nouveau pôle privé de santé brestois compte 850 salariés et 260 médecins pour une capacité d’accueil d’environ 500 lits.
    Yannick Goasguen, directeur de la clinique Pasteur, devient directeur général de ce nouvel ensemble tandis que Jean-Daniel Simon, ex-président du directoire de Keraudren-Grand Large, devient président du conseil d’administration des établissements qui le composent.
    Par cette alliance, les groupes Vivalto Santé et Vedici ambitionnent "d’élaborer un projet médical commun à Brest, tout en conservant l’identité de leurs établissements respectifs". Ce projet de partenariat discuté depuis plusieurs mois permet "l'élaboration d'un projet médical commun pour les trois établissements et garantit, en assurant une meilleure visibilité stratégique, la mise en œuvre des projets immobiliers sur les deux sites de Keraudren et de Pasteur", avec le transfert de la clinique du Grand-Large sur le site de Keraudren et l'extension de la clinique Pasteur, indiquaient les groupes privés en juillet 2013 (lire ci-contre). "De manière plus générale, ce projet s'inscrit dans la continuité des évolutions déjà entreprises pour favoriser les coopérations, optimiser les filières de soins et faciliter les parcours des patients", indiquaient-ils. Le premier champ d'application devait être la cancérologie, où ce partenariat "permettrait de renforcer" le récent Institut de cancérologie de Bretagne occidentale (ICBO) en l'ouvrant, au côté de la clinique Pasteur-Lanroze, membre fondateur, à la clinique Keraudren-Grand Large, "acteur de la lutte contre le cancer dans la région brestoise".
    Caroline Cordier

  • 28/01/14 · Reseau de Cancero : Formation information PICC LINE le 18 février

  • 28/01/14 · Cardiaques congénitaux : une journée pour les enfants - Le télégramme du 25/01/2014